aller à la navigation

Lancement de l’édition 2014 juin 6 2017

Infos : , ajouter un commentaire

Le Trophée Gilles Vartanian revient en 2014 avec son nouveau site internet et une nouvelle page Facebook.

http://tropheegillesvartanian.com 

N’hésitez pas à consulter le contenu pour connaître les actualités de l’édition 2014

Gilles VARTANIAN : 2 ème trophée de la gastronomie 2012. juin 15 2012

Infos : , ajouter un commentaire

gilles-vartanian.jpg

La voix du Nord - Région Hazebrouck 13/06/2012 juin 15 2012

Infos : , ajouter un commentaire

Région > Hazebrouck et ses environs

Les talents de restaurateurs flamands primés par le trophée Gilles-Vartanian

Publié le 13/06/2012 à 05h03

Le trophée Gilles-Vartanian n’en est qu’à sa deuxième édition, mais on serait tenté d’affirmer que c’est un concours qui a de la jugeote. La preuve  : il vient de récompenser trois restaurateurs flamands.

 De gauche à droite, les primés: Christophe Scherpereel, Florent Ladeyn, Philippe Boddaert et Marc Denorme.

PAR LUCIE DELORME

hazebrouck@lavoixdunord.fr

Christophe Scherpereel, la gagne modeste.- Dans sa cuisine, Christophe Scherpereel a le sourire satisfait mais modeste du chef qui a été, une fois de plus, reconnu par ses pairs. Son restaurant Auprès de mon arbre, niché derrière le Steenmeulen de Terdeghem a remporté le trophée de la restauration, le plus haut titre de ce concours départemental. « Ça fait plaisir, ça récompense le travail dans le temps », affirme celui qui a travaillé dans les plus beaux gastronomiques (La Tour d’argent à Paris, L’Oiseau à Saulieu) avant de décrocher une étoile pour son restaurant L’Esplanade à Lille.

Son « auberge de campagne », il la tient avec son épouse depuis six ans, et propose une « cuisine du marché et de saison  ». Le nom d’auberge lui est cher. « Ça permet de garder une certaine convivialité, une décontraction. Je veux que les gens qui viennent se sentent comme chez eux. C’est un endroit familial. » Et comme à la maison, la souris d’agneau cuisinée sept heures et ses pommes de terre fondantes ont bonne place dans son menu.

Florent Ladeyn, le détendu de la casserole.- Il a remporté le prix du meilleur espoir de l’année dans le trophée Gilles-Vartanian. Ce jeune chef de 28 ans a « trop d’idées dans la tête » pour la carte de l’Auberge du Vert-Mont à Boeschèpe. Depuis huit ans, il officie aux cuisines de cet établissement vieux de trente-deux ans créé par son père. Le prix qu’il a reçu, il l’apprécie à sa juste valeur. «  Je ne m’y attendais pas. Je n’ai que 28 ans, c’est toujours plaisant d’être récompensé. Mais je ne travaille pas pour ça, je travaille pour mes clients.

» D’autant plus qu’il n’a pas été formé par un chef. « Je suis autodidacte, je n’ai jamais eu de chef. » Il est ravi de prouver que les sentiers battus ne sont pas le seul moyen pour parvenir à ce niveau.

Son secret ? « Il faut être passionné. » Sa cuisine, récompensée lors du concours par un jury composé de professionnels, est composée essentiellement « de produits locaux, d’herbes sauvages du coin ». « Je veux mettre en avant un super territoire », affirme-t-il, tout en mettant en avant ce qui constitue pour lui une priorité : comme Christophe Scherpereel, pas question de faire de son auberge un lieu guindé. Ici, on vient comme on veut, l’ambiance est comme le chef ; détendue. Pour le reste, « le spectacle, il est dans l’assiette. » Philippe Boddaert et Marc Denorme, les brasseurs en cuisine.- Dans le trophée Gilles-Vartanian, c’est le trophée de brasseurs du Nord que les deux chefs ont reçu. Non pas qu’ils concoctent, dans leur Auberge flamande à Caestre, de la bière maison. Non, eux, leur truc, c’est de cuisiner à la bière.

Pour exemples (autres que la carbonnade et le potjevleesch), la salade d’escargots cuisinés à la bière trappiste ou le lapin au spéculoos à la bière. Le prix qu’ils ont reçu, ils n’en reviennent pas. « Quand on nous a appelés pour nous l’annoncer, j’ai fait répéter trois fois », s’amuse Philippe Bodaert. « Ça nous pousse à continuer à faire notre cuisine, à aller dans ce sens », se réjouit Marc Denorme. « Ça permet aussi de continuer de faire parler de la cuisine à la bière, poursuit son confrère. J’ai encore le souvenir de ma mère qui a toujours mis de la bière dans ses plats. Elle en avait une utilisation ménagère et courante. C’était naturel. » Quoi de plus normal, alors, de faire perdurer cette tradition en Flandre ?  •

La Voix Du Nord

La Voix du Nord- Région St Omer 12/ 06/12 juin 14 2012

Infos : , ajouter un commentaire

Région > Saint-Omer et ses environs

Trois restaurateurs flamands primés par le trophée Gilles-Vartanian

Publié le 12/06/2012 à 11h02      

Le trophée Gilles-Vartanian a désigné la semaine dernière les lauréats de la deuxième édition de son concours départemental. Parmi eux, trois restaurants flamands figurent en très bonne place : l’auberge Auprès de mon arbre de Terdeghem a remporté le prix de la restauration, l’Auberge Flamande à Caestre a gagné le prix des brasseurs du Nord et l’Auberge du Vert Mont à Boeschèpe s’est vue décerner le prix du meilleur espoir.

Nord Eclair - 7 juin 2012 juin 14 2012

Infos : , ajouter un commentaire

LILLE / LILLE

Onze restaurants nordistes reçoivent les prix Vartanian

Publié le jeudi 07 juin 2012 à 06h00

Les lauréats des prix Gilles Vartanian se retrouveront dans deux ans pour un concours ouvert à toute la région.Les lauréats des prix Gilles Vartanian se retrouveront dans deux ans pour un concours ouvert à toute la région.


La seconde édition du trophée de la restauration Gilles Vartanian s’est déroulée lundi, à la chambre de commerce et d’industrie de Lille. L’occasion pour les chefs d’être jugés par leurs pairs et leurs clients.




EDOUARD ODIEVRE > region@nordeclair.fr
C’est tout le gratin de la cuisine nordiste qui se retrouve, en ce lundi 4 juin, sous les ors et lambris de la chambre de commerce de Lille. Un rien intimidés par la majesté des lieux, ils sont venus des quatre coins du département, le plus souvent accompagnés de leur famille, pour assister à la remise des prix Gilles Vartanian 2012.

C’est Patrick Villechaize, critique gastronomique et producteur de feu l’émission Goûtez moi ça, qui est le maître d’oeuvre de la cérémonie. « Il s’agit d’honorer les chefs régionaux en fonction de quatre critères : la créativité, l’accueil, l’utilisation de produits locaux et leur mise en valeur. » Avant de procéder à la remise des prix proprement dite, Patrick Villechaize a tenu à souligner qu’entre rivalités syndicales, pressions pour discréditer l’événement et querelles d’ego, le concours a bien failli ne pas avoir lieu. Et de rappeler que lors de la première édition, « l’académie avait été un peu choquée par le manque de fair-play de certains restaurateurs. » Des prix convoités C’est que les prix sont convoités et que la cuisine forge des caractères bien trempés. D’ailleurs, les récipiendaires des trophées ont presque tous rendu hommage à la patience de leurs épouses, dont certaines font l’interface entre la cuisine et les clients. Des clients qui ont également été mis à contribution puisque cette édition a consacré trois « coups de coeur du public » dans les catégories brasserie, restauration traditionnelle et cuisine gastronomique. Près de 1 800 clients ont à cet effet envoyé leur bulletin de vote à l’institut Gilles Vartanian. Une façon de rompre avec l’entre-soi du monde des fourneaux.
Mais c’est bien évidemment le prix Gilles Vartanian 2012 qui était le plus attendu. Et c’est Christophe Scherpereel, chef du restaurant Auprès de mon arbre à Terdeghem, qui a reçu le prestigieux sésame.
Un peu de déception pour les autres mais pas question de cracher dans la soupe. Benoît Flahault, son grand prix Estaminets sous le bras, incite d’ailleurs les jeunes cuistots à faire feu de tout bois et à courir les concours avec assiduité : « S’inscrire à des concours, c’est accepter de se mettre à nu devant tout le monde. »

L’Hôtellerie Restauration - 7 juin 2012 juin 14 2012

Infos : , ajouter un commentaire

Trophée Gilles Vartanian : la cuisine du Nord à l’honneur
jeudi 7 juin 2012 11:09

59 - Nord L’académie Gilles Vartanian a remis lundi soir ses seconds trophées de la restauration. Ils récompensent le savoir-faire des professionnels du Nord et sont attribués sur la base d’un vote d’un jury, mais aussi des clients.

Gilles Vartanian et le lauréat Christophe Scherpereel.


En ces temps d’élections, le trophée Gilles Vartanian met tout le monde d’accord. Créé il y a deux ans par l’UMIH Lille, à l’instar du prix Lucien Vanel à Toulouse, il a pour vocation de valoriser la gastronomie du Nord. Il porte le nom de l’ancien chef du restaurant Le Varbet à Lille, unanimement reconnu par ses pairs pour avoir notamment formé plusieurs chefs étoilés. Abandonné en 2011, le trophée a été relancé cette année, porté par la création de l’Académie culinaire, gastronomique et régionale Gilles Vartanian. Elle regroupe vingt-cinq membres, professionnels ou gastronomes avertis. Le trophée est également soutenu par l’UMIH Lille, la chambre de commerce et la ville de Lille.

88 restaurants en lice

Cette année, quatre-vingt-huit établissements ont souhaité concourir. Une partie des trophées est décernée par les membres de l’académie (Chef de l’année, Espoir de l’année et les Grands prix). Les clients des restaurants ont voté pour leurs ‘coups de coeur’ dans trois catégories : restauration gastronomique, traditionnelle et/ou régionale, brasserie, estaminets, bistrots. Le retour est bon : 1 709 bulletins ont été renvoyés, soit 600 de plus que pour la première édition, et la soirée de remise des prix a attiré près de 300 personnes. Un prix des brasseurs a également été attribué par le syndicat régional des brasseurs du Nord-Pas-de-Calais.La prochaine édition aura lieu dans deux ans et l’académie envisage de l’étendre au Pas-de-Calais.

Marie-Laure Frechet

La Voix du Nord - 7 juin 2012 juin 14 2012

Infos : , ajouter un commentaire

Trophée de la restauration : un prix pour les Flandres

Publié le 07/06/2012 à 05h03      

Ils étaient quatre-vingt-huit en lice. Un lauréat pour la seconde édition du Trophée de la restauration Gilles-Vartanian.

Douze trophées décoreront ces établissements culinaires du Nord. PHOTO PIERRE LE MASSONDouze trophées décoreront ces établissements culinaires du Nord. PHOTO PIERRE LE MASSON

Christophe Scherpereel a hissé sa cuisine sur la première et unique marche lors de la remise des prix à la chambre de commerce et d’industrie de Lille. À la tête de son établissement Auprès de mon arbre, situé à Terdeghem, il a souligné, la tête haute, cette « chance » de « représenter les Flandres ». Car si d’autres prix ont été décernés, ce sont en partie des Lillois qui ont été nommés.

Un concours départemental décliné en deux catégories. D’un côté, une quarantaine d’« académiciens », provenant de différents métiers, a débattu secrètement. De l’autre, mille huit cents clients ont, du 15 janvier au 15 mai, déposé leur bulletin de vote pour élire leurs « coups de coeur ».

« Mettre en valeur le travail des artisans »

Ces distinctions, attribuées tous les deux ans, permettent de « mettre en valeur le travail des artisans et de réunir ces professionnels », commente l’organisateur qui a donné son nom au trophée, Gilles Vartanian. « Il faut le temps de tout organiser », justifie-t-il. Pour 2014, avec les membres de son « académie », il pense à élargir ce concours et inclure les restaurateurs du Pas-de-Calais. A. M.

Les prix coups de coeur du public.

- Restaurants gastronomiques : La Baratte, à Tourcoing.

- Restauration traditionnelle ou régionale : Monsieur Jean, à Lille.

- Brasseries, bistrots et estaminets : Le Chanteclerc, à Lille.

Les prix de l’académie.

- Prix des brasseurs du Nord : l’Auberge flamande, à Caestre.

- Grand prix de l’académie pour les bistrots, brasseries et estaminets : Les Deux Gourmets, à Cysoing.

- Restauration traditionnelle et régionale : Le Hans, à Valenciennes.

- Restauration gastronomique : l’Auberge de la Garenne à Marcq-en-Baroeul.

Prix du meilleur espoir de l’année : l’Auberge du Vert-Mont, à Boeschepe.

- Les autres prix espoirs : estaminet Quanta à Villeneuve-d’Ascq (bistrot, estaminet) ; le Why Not, à Lille (restauration traditionnelle) ; le Colysée à Lambersart (gastronomique).

La Voix Du Nord

La Voix du Nord - dimanche 12/02/12 avril 18 2012

Infos : , ajouter un commentaire

Le Trophée Vartanian prime les gourmets nordistes

dimanche 12.02.2012, 05:27- La Voix du Nord

 Gilles Vartanian, ancien chef du restaurant Le Varbet à Lille. Gilles Vartanian, ancien chef du restaurant Le Varbet à Lille.

| CONCOURS |

Fort de son succès en 2010, le trophée Vartanian se lance dans une deuxième édition. …

Pour Gilles Vartanian, fin gourmet lillois et initiateur du projet, ce concours vise à mettre en avant les produits de la région et à récompenser la convivialité et de nos restaurateurs.

Cette année, soixante-dix-sept restaurants de la région participent au concours dans trois catégories : les restaurants gastronomiques, les restaurants traditionnels et les estaminets ou brasseries. Du 1er février au 15 mai, les quarante membres de l’Académie Vartanian jugent ces restaurants sous cinq critères : la cuisine, l’accueil, le service, la tradition (ou l’originalité), la carte des vins et des bières régionales.

Clients chouchoutés

Pour Patrick Villechaize, chroniqueur gastronomique et membre du jury, la cuisine est un acte de séduction. « J’attends des restaurateurs qu’ils chouchoutent leurs clients, tant par leur accueil que par leur cuisine. » Les clients séduits peuvent justement voter pour leurs établissements coups de coeur. Contrairement à la première édition, le public ne votera pas sur Internet, mais par le biais de coupons, présents dans les restaurants partenaires.

« J’espère que nous aurons encore plus de votes cette année, s’exclame Gilles Vartanian. Ce sera bien la preuve que le public apprécie notre concours et la restauration du Nord. » Chaque vote nominatif participe à un tirage au sort pour tenter de gagner des lots, dont un bon d’achat de 1000 euros et 500 euros dans la bijouterie lilloise Lepage. C’est sûr, les Nordistes ne résisteront pas à une bonne assiette.

J. DK.

Règlement complet sur tropheegillesvartanian.blogvie.com.

Pays du Nord Magazine ( internet 7/2/12) février 10 2012

Infos : , ajouter un commentaire

Pays du Nord Magazine
Gastronomie
Votez pour votre restaurant favori
Pas loin de 1 700 personnes avaient participé il y a deux ans à cette première fête gourmande organisée par l’Académie Gilles Vartanian (grand chef et créateur du Varbet, le « rendez-vous des artistes » célèbre adresse lilloise), l’office du tourisme de Lille et l’UMI, Union des métiers et des industries de l’hôtellerie. Son principe : promouvoir l’art gastronomique de la Métropole lilloise, le talent de ses chefs et la richesse des produits à travers un grand concours ouvert aux restaurateurs et à leurs clients. Les restaurants candidats (regroupés dans un guide disponible mi-février dans tous les restaurants participants, à l’office du tourisme et au siège de Pays du Nord) s’inscrivent et seront jugés par l’Académie composées de personnalités lilloises, en fonction de leur catégorie : restaurants gastronomiques - restauration traditionnelle et/ou régionale - brasseries, bistrots, estaminets )
Pour cette deuxième édition, 77 établissements de Lille et de son arrondissement participent, contre une quarantaine en 2010. L’auberge du Vert Mont et le restaurant Auprès de mon arbre que vous avez pu découvrir dans le dernier numéro de Pays du Nord Magazine n°105 se prennent au jeu ! Et nous mettrons à l’honneur dans le N°106 (en kiosques début mars), le lauréat du trophée gourmand 2010 : Christophe Hagnerelle du Val d’Auge à Bondues.

Gilles VARTANIAN : 2 ème trophée de la gastronomie 2012. Remise du trophée : lundi 04/06/2012 Grand Hall C.C.I. Lille. février 9 2012

Infos : , ajouter un commentaire

gilles-vartanian.jpg


Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 26 articles | blog Gratuit | Abus?